Mauritanie : Vers la création d’un pool de la société civile pour porter plainte contre Ecodev

Mauritanie : Vers la création d’un pool de la société civile pour porter plainte contre Ecodev


Nous appelons les membres du groupe "observation/suivi/évaluation" membres de la société civile, d'appeler exaspérés par le manque de transparence de l’ONG de développement ECODEV ,de se constituer en pool en synergie avec des ONG pour exiger une enquête par les autorités mauritaniennes au sujet du financement de 3 millions d’euros par l’UE.

C’est une affaire qui remonte à 2013 qui concerne le financement de 6 millions d’euros accordés par l’UE pour le Sénégal et la Mauritanie, moitié moitié pour les deux pays dans le cadre du projet Progrès Lait. Et depuis le Sénégal a réalisé toutes les activités prévues alors qu’en Mauritanie les bénéficiaires du projet piétinent et même semblent se tourner vers une omerta des dépenses. A l’heure du bilan la contrepartie mauritanienne semble poser plus de problèmes que prévus. Le partenaire de la société civile s’oppose à cette demande en considérant seulement que les résultats attendus n’étaient pas au rendez-vous sans aucune preuve financière. C’est un manquement grave à une clause de financement qui suscite indignation de plusieurs ONG en Mauritanie qui se mobilisent aujourd’hui pour exiger une enquête par les autorités mauritaniennes pour clarifier l’utilisation de ces fonds européens. Elles comptent même porter plainte contre ECODEV auprès des tribunaux de Nouakchott. Une situation qui ne laisse pas indifférente la société civile mauritanienne qui soutient cette démarche et compte se constituer en pool pour porter la question à qui de droit à la presse nationale et internationale.

La présidente 
Siyeda Ekhyarhoum
يتم التشغيل بواسطة Blogger.